Témoignages

Vivez un Noël de joie et de douceur !

Découvrez les beaux témoignages de personnes engagées qui partagent avec vous l'importance de la fête de Noël.

 

IL EST BON DE SOUTENIR

Monique DunantQuand, à la Pentecôte, Jésus crée l’Eglise, il crée une famille d’amour et d’entraide. « Portez les fardeaux les uns des autres », nous dit la Bible. Noël est un temps particulier durant lequel nous sommes plus spécialement attentifs aux personnes endeuillées, fragilisées ou exilées. Notre pensée va aussi aux pasteurs et diacres, aux aumôniers présents au chevet des malades dans leur lit d’hôpital, auprès des migrants dans les foyers, ou auprès des personnes âgées en EMS. Très sollicités à Noël, ils font un travail remarquable. Chacun d’eux apporte de la joie ! Par une présence, une proximité, un échange… Il est bon de les soutenir dans la prière, mais aussi à travers le don. Noël en est l’occasion !

-----

 

MONIQUE DUNANT, paroissienne

NOËL EST LA FÊTE CHRÉTIENNE PAR EXCELLENCE POUR CHANTER ENSEMBLE

Diego Innocenzi

Chaque année, c’est pour moi un vrai bonheur d’œuvrer à la musique de Noël. Quand on est musiciens d’église, on est très sensible à l’émotion suscitée par notre musique. Année après année, je constate la joie que le public a de chanter Noël, en retrouvant des mélodies apprises dès l’enfance et transmises de génération en génération. Noël est la fête chrétienne par excellence où grands et petits se retrouvent pour chanter ensemble.

-----

DIEGO INNOCENZI, organiste

IL Y A DE QUOI SE RÉJOUIR

Olivier Labarthe_Image fonds

La joie de Noël est de découvrir que notre Dieu se propose comme désirant accompagner les derniers de cordées. Alors il y a de quoi se réjouir, car la fête est peu faite pour les laissés pour compte. Je salue tous les efforts qui vont se développer pour penser un peu plus, un peu mieux, aux fragilisés de notre humanité, mais je sais bien que cela sera de courte durée et que nous avons toujours de la peine à comprendre et à vivre ce choix de Dieu. Il y a comme un air de scandale dans cette disponibilité divine à être présent à ce que d’ordinaire nous cachons et qui nous fait honte.
L’enfant sur la paille annonce clairement l’homme sur la croix, à nous d’être porteurs de cette miséricorde jour après jour, alors Noël prendra sa juste dimension, il y aura des amis pour les derniers de cordées.

-----

 

OLIVIER LABARTHE, pasteur retraité